La formation de base permet à l’élève d’être inséré dans une compagnie aérienne

La formation de base permet à l’élève d’être inséré dans une compagnie aérienne

Mohamed Mengouchi. CEO du groupe CFPNC, CFPNT Academy
(formation de pilotes et de personnel navigant)


L’Algérie forme ses pilotes à l’étranger. Selon vous, qu’est-ce qui empêche de les former sur place ?

Un centre de formation de pilotes doit partir d’une volonté politique bien affirmée afin de permettre au intervenants de mettre en place les moyens financiers, humains, didactiques et techniques nécessaires. Les moyens financiers, d’abord, susceptibles de soutenir l’achat d’avions, de locaux (hangar, salles de cours, salles de simulateurs), de mettre en place un système d’entretien des avions, de subvenir à la mise en place de moyens didactiques et de support de cours.

Le facteur humain intervient pour une partie importante dans la création d’un centre de formation : instructeurs qualifiés vol et sol, personnel qualifié de maintenance des avions, personnel de soutien. Les support de cours doivent être complètement informatisés et d’accès permanent pour les élèves. La structure, le personnel et les moyens techniques font l’objet de certification et de contrôle permanent de la part des autorités de tutelle et de l’aviation civile.

– Votre groupe souhaiterait s’installer en Algérie. Dans une première étape, vous désirez délocaliser la formation théorique. Avez vous trouvé un partenaire local ?

Notre groupe, fondé en 1992, peut envisager de s’implanter en Algérie, il en a les moyens et les possibilités immédiates. Cours théoriques délocalisés pour les PNC et de la première année pour la formation pilote ; ensuite les stagiaires en formation PNC et PNT pratiques seraient accueillis dans notre academie, à l’aéroport de Benslimane, près des belles plages marocaines.

– Quelles sont les étapes pour obtenir son brevet de pilote ?

– Théorie PPL et pratique (pilote privé)
– Théorie et pratique pilote commercial (CPL)
– Certification vol aux instruments (IR)
– Certification multimoteurs (MEP)
– Certification du niveau OACI 4 en langue anglaise
– Partie théorique du programme pilote de ligne.

Ensuite, nous proposons des cours spécifiques à la préparation à l’entrée en compagnie aérienne, tels que le MultiCrew Coordination (MCC), le Jet Orientation Course (JOC), la qualification de type B737 NG, Airbus32 et la conversion de licence OACI en licence EASA européenne.

– Concrètement, la formation que vous dispensez permet-elle à vos élèves d’être opérationnels dès leur embauche ?

La formation de base permet à l’élève d’être inséré dans une compagnie aérienne. Les gradués des premières promotions sont chez Air Arabia, d’autres dans des compagnies privées au Sénégal, il y en a même un chez Air Algérie.

– Votre groupe forme aussi aux métiers de l’aviation (hôtesses et stewards), aux métiers de la gestion et de la logistique aéroportuaire. Une fois diplômés, vos élèves sont-ils insérés dans le marché du travail facilement ?

Ils le sont pour la plupart au travers de sélections que les compagnies nous demandent de faire pour elles. Ainsi, Turkish Airlines nous a chargé de sélectionner des hôtesses et des stewards. Un grand pourcentage du personnel de cabine de Royal Air Maroc et de Air Arabia est issu de notre centre de formation. Nous organisons aussi les mises à jour pratiques et théoriques du personnel de cabine de plusieurs compagnies aériennes.
Article paru dans elwatan.com le 20/04/2016